Actualités Archives


Les professionnels en contact avec des enfants devraient être tenus de dénoncer les cas de maltraitance
Après avoir refusé de légiférer en 2016, le Conseil national a soutenu mardi cette révision du code civil. Le but est de mieux protéger les enfants contre les abus en unifiant la pratique au niveau national. Tous les professionnels qui travaillent avec des enfants, dans les domaines de la garde, de l'éducation, de la religion ou du sport, auront l'obligation de signaler les maltraitances ou soupçons.
Aujourd'hui, seules les personnes exerçant une fonction officielle, comme les enseignants ou les travailleurs sociaux, sont tenues d'annoncer les cas suspects.
Insieme souligne que l'extension du devoir de signalement à toutes les personnes qui sont en contact professionnel avec des enfants concerne les crèches, internats, écoles spécialisées et foyers pour enfant en situation de handicap. En raison de leur handicap, ces enfants sont particulièrement vulnérables aux agressions.


Liens:
- Parlement
- Insieme
 
 
Zurück zur Übersicht