FAQ PES

Ce futur instrument d’évaluation couvre-t-il tous les éléments différentiels et diagnostiques qui peuvent être relevés lors d’une évaluation ?
Non. La procédure d’évaluation standardisée (PES) ne reflète pas l’ensemble des diagnostics posés lors d’un processus d’évaluation. Il s’agit de recueillir les informations nécessaires à la mise en évidence d’un besoin éducatif et de développement particulier donnant ensuite droit à des mesures renforcées de pédagogie spécialisée. Cependant, l’instrument d’évaluation fixe certains standards pour la structuration, l’opérationnalisation, ainsi que pour la documentation propre aux diagnostics. Par ailleurs, les concepteurs et conceptrices de l’instrument souhaitent que les standards implicites proposés suscitent des débats critiques parmi les professionnel-le-s impliqué-e-s. Enfin, les standards et les procédures devront également être définis par les instances chargées de l’évaluation pour assurer une application conforme de la PES, une fois la phase pilote achevée.

Pourquoi la Classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) constitue-t-elle un élément central de l’instrument d’évaluation ?
Les critères en rapport avec les syndromes de la CIM-10 fournissent, à eux seuls, des indications insuffisantes quant aux besoins développementaux et éducatifs effectifs. La CIF permet une estimation structurée du fonctionnement. Si cette dernière est rapportée aux objectifs de développement et d’éducation, les mesures utiles peuvent être d’autant mieux formulées et légitimées.