Compétences médiatiques

Si les TIC offrent des possibilités nouvelles et intéressantes, elles comportent aussi un certain nombre de risques et de dangers. En font notamment partie la cyberdépendance, l’intimidation en ligne, le détournement des données et les agressions sexuelles. Les utilisateurs inexpérimentés, comme les enfants et les jeunes mais aussi les utilisateurs âgés et les personnes en situation de handicap, peuvent être particulièrement vulnérables dans ces domaines. Il est donc indispensable qu’ils apprennent, avec l’aide de leur entourage, à reconnaître les dangers potentiels. Le but est de permettre à ces utilisateurs potentiellement à risque de savoir comment utiliser les médias numériques sans se mettre en danger. Il s’agit notamment de les rendre capables de porter un jugement critique sur les contenus véhiculés, d’identifier les dangers potentiels et d’agir de manière à s’en protéger.

L’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) a créé un portail d’information très complet en trois langues (DE, FR, IT), sur le thème Jeunes et médias.

A l’échelle des régions linguistiques, l’éducation aux médias pour les enfants et les adolescents est inscrite dans les nouveaux plans d’études : le Lehrplan 21, le Plan d’études romand et le Piano di Studio. Le but des plans d’études est de faire en sorte que les élèves sachent faire preuve d’autonomie, d’esprit critique et de compétence dans leur utilisation des TIC et qu’ils adoptent un comportement socialement responsable. Pour ce faire, ils doivent être conscients des dangers liés aux nouveaux médias.

Les professionnels de la pédagogie spécialisée assument un rôle significatif dans la promotion des compétences numériques – de par la relation de confiance et d’écoute qui se crée, en tant que coachs et interlocuteurs prêts à aider mais aussi comme vecteurs de savoirs et « co-apprenants » intéressés à apprendre. Cela implique toutefois que les professionnels se tiennent au courant, dans les grandes lignes, de l’évolution des TIC et qu’ils suivent une formation continue lorsque cela s’avère nécessaire.