Les TIC comme technologies d’assistance

Les moyens auxiliaires numériques (technologies d’assistance) désignent du matériel et des logiciels qui peuvent être employés pour aider les élèves ayant des déficiences sensorielles ou motrices, ou présentant certaines spécificités, à obtenir et à traiter des informations, ou même à communiquer.

Ces technologies d’assistance permettent de compenser la fonction qui est atteinte (par exemple la vue, l’ouïe, la motricité fine) et sont généralement adaptées de manière individuelle. Elles permettent à leurs utilisateurs de participer à l’enseignement ; c’est la raison pour laquelle leur utilisation, y compris durant les examens, fait l’objet de dispositions légales (voir sous Dispositions légales et Compensation des désavantages).

Les technologies d’assistance peuvent intervenir dans les domaines suivants :

  • Accès à l’information et traitement de l’information
  • Communication
  • Commande d’appareils, y compris d’ordinateurs
  • Soutien pour les activités quotidiennes, surtout en cas de mobilité réduite
  • Technologies spécifiques destinées à favoriser l’apprentissage, logiciels didactiques compris

En guise d’illustration, le document Exemples de technologies d’assistance propose une brève description d’un outil, pour chacun des domaines susmentionnés.

Les technologies modernes peuvent permettre aux personnes ayant besoin d’assistance d’organiser de manière autonome leur quotidien à domicile. Le Living Lab « Active & Assisted Living » examine l’efficacité des systèmes d’assistance pour une utilisation quotidienne.

Les technologies d’assistance forment un vaste marché. La liste suivante réunit quelques-uns des prestataires présents sur le marché en Suisse et à l’étranger.

Prestataires d’aides technologiques

  • Accesstech propose des solutions informatiques pour les personnes ayant une déficience visuelle, de même qu’un soutien informatique sous la forme d’une télémaintenance.

  • AccessAbility est une fondation à but non lucratif ayant un mandat de prestations avec la Fédération suisse des malvoyants FSA et la Schweizerische Blidenbund SBb et ayant développé un réseau dense d’aide ou utilisatrices et utilisateurs malvoyants de technologies d’assistance.

  • L’association Sehbehindertenhilfe Basel est spécialisée dans le conseil et la formation en matière d’outils informatiques pour les personnes ayant une déficience visuelle.

  • La Fondation Suisse pour les Téléthèses, la FST fournit des outils électroniques aux personnes en situation de handicap dans toute la Suisse et les aide à s’en servir. Elle met l’accent sur les domaines de la communication améliorée et alternative, de l’adaptation des ordinateurs, du contrôle de l’environnement et des logiciels d’apprentissage. La fondation propose également des prestations de conseil et de formation continue. Pour assurer la mise à disposition des moyens auxiliaires électroniques aux personnes en situation de handicap, la Fondation Suisse pour les Téléthèses (FST) et Active Communication AG ont fusionné fin décembre 2016.

  • Active Communication (en allemand) – une organisation possédant une grande expérience dans la mise à disposition d’outils adaptés aux personnes atteintes de différentes déficiences, notamment dans le domaine de la motricité / du mouvement et du langage / de la communication. Elle offre des prestations complètes de conseil et de suivi.

  • EasyReaderApp pour iOS offre un soutien à la lecture aux personnes ayant un handicap visuel.