Offre en pédagogie spécialisée

L’offre de mesures permettant de soutenir et d’encourager les personnes ayant des besoins éducatifs particuliers est étendue et variée. Pour la tranche d’âge allant de zéro à vingt ans, les cantons ont défini une offre de base en pédagogie spécialisée dans l’accord intercantonal sur la collaboration dans le domaine de la pédagogie spécialisée (concordat sur la pédagogie spécialisée).

Cette offre comprend le conseil et le soutien, l’éducation précoce spécialisée, la logopédie et la psychomotricité, les mesures de pédagogie spécialisée dans une école ordinaire ou dans une école spécialisée, ainsi que la prise en charge en structures de jour ou à caractère résidentiel dans une institution de pédagogie spécialisée.

Par conseil on entend une intervention sporadique ou assistance ponctuelle auprès d’enfants et de jeunes à besoins éducatifs particuliers ainsi qu’auprès de leur entourage (enseignants et autres professionnels, classe, famille, etc.), par des intervenants pourvus d’une formation spécifique appropriée, en particulier dans le domaine du handicap.

Une intervention de soutien se produit dans le cadre de l’éducation précoce spécialisée et de l’enseignement pour les enfants et les jeunes à besoins éducatifs particuliers; elle est réalisée par des intervenants pourvus d’une formation spécifique appropriée, en particulier dans le domaine du handicap.

Des informations plus détaillées sur l’offre de base en pédagogie spécialisée sont publiées sur les pages suivantes :

Dans le cadre de l’offre de base en pédagogie spécialisée, les cantons prennent en charge l’organisation des transports nécessaires ainsi que les frais correspondants pour les enfants et les jeunes qui, du fait de leur handicap, ne sont pas en mesure d’accomplir de manière autonome les trajets entre leur domicile et l’établissement et/ou le lieu de thérapie.

Les cantons ont la liberté d’intégrer d’autres offres dans l’offre de base en pédagogie spécialisée.

L’offre de base en pédagogie spécialisée peut être renforcée ou non-renforcée.

Selon l’art. 5 du concordat sur la pédagogie spécialisée, les mesures renforcées se caractérisent par certains ou par l’ensemble des critères suivants :

  • a. une longue durée,
  • b. une intensité soutenue,
  • c. un niveau élevé de spécialisation des intervenants, ainsi que
  • d. des conséquences marquantes sur la vie quotidienne, sur l’environnement social ou sur le parcours de vie de l’enfant ou du jeune.


Ce sont les cantons qui décident quelle offre et à partir de quelle quantité celle-ci est qualifiée de renforcée.